Philippe BERIOU - Sous-Marins

Vous pouvez me contacter
à cette adresse:
philippe.beriou@neuf.fr

Ou laiser un message
sur Le Livre d'Or livre d or

1 Connecté
20-09-2018
54.198.142.121


Visiteurs: 127900
Aujourd'hui: 42
Connectés: 1
blueball.gif


Dernière modification de cette page le :
30/10/2016


banniere2.gif





Les Sous-Marins Français Les Sous-Marins Français


theme03.jpg      220px-SNLE-NG_noir.gif            anigif.gif

Après la Seconde Guèrre Mondiale Après la Seconde Guèrre Mondiale


Les sous-marins désarmés


Certains Sous-Marins de la classe Aurore(1939) ont été construit juste après la guerre dès 1945

Sous-Marin de 2ème classe de la série Aurore(ou Créole)(900 Tonnes)

Lancés entre 1945 et 1949
• L'Africaine • L'Andromède • L'Artémis • L'Astrée • L'Aurore • La Créole • La Favorite

Quelques U-BOOTE ont été saisis par la France

U-Boote Types : VII-C, IX-B et IX-C


Type VII-C • Le Millé • Le Laubie (769 tonnes)

Type XXI • Le Roland Morillot (1 621 tonnes)

Type IX-B • Le Blaison (1 051 tonnes)

Type IX-C • Le Bouan (1 120 tonnes)

Sous-marins de poche type XXVII B Seehund (15 tonnes)

Durant l’été 1945, les Alliés découvrent à Dunkerque plusieurs Seehund en assez bon état. La Marine nationale décide d’armer quatre de ces petits bâtiments. C’est ainsi qu’est crée en juillet 1946 la flottille des sous-marins de poche français avec les S 365, S 90, S 74 et S 107. En 1947, la flottille est affectée à Toulon, leur base est le porte-avions Béarn. En 1952, les quatre sous-marins subissent une refonte et sont rebaptisés : S 621, S 622, S 623 et S 624. Leur couleur est désormais le noir au lieu du gris clair et leur numéro peint en rouge.

• S 621 • S 622 • S 623 • S 624

Sous-marin d'escadre Narval (1 600 tonnes, L=78,37m, l=7,82m, H=12m, Tirant d'eau =5,21 mètres)

Premier sous-marin, de conception nouvelle, construit en France après la fin de la seconde guerre mondiale. Lancés entre 1954 et 1958
• Narval • Marsouin • Dauphin • Requin • Espadon • Morse

Les sous-marins de chasse du type Aréthuse(400 tonnes, L=49,60m, l=5,80m, H=10m, Tirant d'eau = 4,10m)

Type :Sous-marin à double coque chasseur de sous-marin. Classe Aréthuse.
Lancés entre 1957 et 1958
• Aréthuse • Argonaute • Amazone • Ariane

Les sous-marins du type Daphé (869 tonnes, L=57,75m, l=6,74m, Tirant d'eau= 5,25m)

Lancés entre 1958 et 1967
• Daphné • Diane • Doris • Eurydice • Flore • Galatée • Minerve • Junon • Vénus • Psyché • Sirène

Moins d'un lit par personne !
Sur la plupart des sous-marins classique, le principe dit de la "banette chaude" est de rêgle.
Il n'est en effet pas question que tous les hommes d'équipage se repose en même temps.
A la mer, le quart est assuré en permanence avec un tiers des hommes.
Il n'y a donc pas besoin d'une banette (lit) par personne.
La banette libérée par celui qui va prendre le quart va être réoccupée par un homme du quart quittant.

Sous-marin Expérimental Gymnote

Lancé le 17/03/1964.

Les sous-marins nucléaire lanceurs d'engins (SNLE)(9 000 tonnes, L=128,70m, l=10,60m, Tirant d'eau 10m)

Lancés entre 1967 et 1982
• Le Redoutable • Le Terrible • Le Foudroyant • L'Indomptable • Le Tonnant • L'Inflexible

Haut de page


Les sous-marins en service

Les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE)(12 685 tonnes)

SNLE, regroupés dans la Force Océanique Stratégique (FOST), ils sont basés à l'Ile Longue sur la presqu’île de Crozon

Lancés entre 1994 et 2008
• Le Triomphant • Le Téméraire • Le Vigilant • Le Terrible

Les sous-marins nucléaires d'attaque (SNA) (2 400 tonnes)

L'Escadrille des Sous-marins Nucléaires d'Attaque (ESNA) est basée à Toulon

Lancés entre 1979 et 1990
• Rubis • Saphir • Casabianca • Emeraude • Améthyste • Perle

Les sous-marins du futur... Les sous-marins du futur...

Sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) type Barracuda (4 650 tonnes)

Le programme Barracuda permettra le renouvellement des 6 SNA actuels (type Rubis), lorsqu'ils auront atteint 35 ans de navigation. Il engage les forces sous-marines pour les cinquante années à venir. L'ensemble du programme Barracuda représente 7,9 milliards d'euros de la conception à la livraison des six sous-marins

Ils seront lancés entre 2017 et 2028.
• Suffren • Duguay-Trouin • Tourville • De Grasse • Rubis • Casabianca

Sous-marin SMX Océan (4 650 tonnes)

Le SMX-Océan, un nouveau sous-marin conventionnel. Il peut intégrer 34 armes parmi lesquelles des torpilles, mines, missiles antinavires, missiles de croisière et missile de défense anti-aérienne.
Il pourrait notamment tirer le fameux missile de croisière naval (MdCN, ou Scalp naval), l’équivalent du Tomahawk américain.
La DCNS s’est largement inspiré des sous-marins nucléaires destinés à la France.
La coque est celle, à quelques différences près, du futur sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Barracuda.
Le système de combat, les mâts et les équipements destinés aux forces spéciales sont également identiques.

SMX_Ocean_00.jpg
Video DCNS

Sous-marin SMX 26 (3 000 tonnes)

Le SMX-26, un sous-marin conventionnel.

SMX_Ocean_00.jpg
Video DCNS

Quelques vidéos de Sous-Marins Quelques vidéos de Sous-Marins

Video_snle.jpg
SNLE en mer.
Video_Terrible.jpg
Reportage, construction du
SNLE le Terrible.
theme03.jpg
Les forces sous marines
Video_Casabianca.jpg
SNA le Casabianca.
Video_sna.jpg
Sous-marin Nucléaire d'Attaque
Video_Dubosc_Inflexible.jpg
Frank Dubosc sur l'Inflexible.
SMX_Ocean.jpg
SMX Océan